Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
relachetesreves.fr

relachetesreves.fr

Pour continuer à rêver, relâches tes rêves.

Le carnet de prélèvement, des poissons protégés et un prélèvement raisonné.

Le carnet de prélèvement, des poissons protégés et un prélèvement raisonné.

 

 

L’AAPPMA des pêcheurs de Madine a décidé en 2013 lors d’une assemblée générale extraordinaire de mettre en place le carnet de prélèvement à partir de l’année 2014.

Pour rappel, la réglementation autorisait à prélever 1 carnassier par jour et par pêcheur depuis 2007.

Mais devant le nombre croissant de pratiquants, l’AAPPMA des pêcheurs de Madine a voulu préserver et protéger son patrimoine piscicole en réglementant le nombre de prélèvement de brochet et de sandre sur l’année. 

La mise en place du carnet de prélèvement, à partir de 2014 autorise chaque pêcheur titulaire d’une carte personne Majeure, Mineure ou Découverte à prélever 1 carnassier par jour (brochet ou sandre) à hauteur de 8 carnassiers maximum par an, tout en respectant les tailles minimales de capture.

Chaque prise doit être immédiatement mesurée et enregistrée sur ce carnet avec un stylo à bille ou au feutre et ce sans rature.

Pour le titulaire d'une carte Hebdomadaire et Journalière, il enregistre sa prise directement sur la carte de pêche, en précisant la date et l'heure de la capture, ainsi que l’espèce et la taille du poisson

 

Cette AAPPMA a été novatrice en instaurant cette réglementation et en pensant à l’avenir de la pêche et des pêcheurs.

Le président m’expliquait que lors de sa mise en place,  il a fallu expliquer cette nouvelle réglementation, convaincre les pêcheurs sceptiques. Passer de 1 poisson par jour à un total de 8 par an par le biai du carnet de prélèvement était une révolution.

En instaurant une telle réglementation et en associant un rempoissonnement en parallèle, il fallait bien s’attendre à des résultats plus que positif.

D’abord au niveau quantitatif, le nombre de brochets a explosé en 6 ans.

Aujourd’hui on ne compte plus le nombre de brochets de plus de 90 et surtout les nombreux poissons métrés présent  sur le lac.

Certains brochets atteignent des tailles exceptionnelles, comme celui attrapé par un pêcheur atteignant une taille de 130 cm en 2016.

Aujourd’hui des pêcheurs viennent de toute la France et des pays limitrophes pour essayer de prendre un grand brochet sur le lac de Madine.

Tout cela n’est pas dû au hasard mais simplement au travail  d’une AAPPMA qui a su mettre une réglementation en place qui n’a peut-être pas convaincu tous les pêcheurs au départ  mais qui aujourd’hui fait l’unanimité.

Revenons à ce carnet de prélèvement, il est gratuit et nominatif. Chaque pêcheur titulaire  d’une carte Majeure peut en faire la demande sur le site des pêcheurs de Madine, dans la rubrique « Règlementation ».

Voici le lien :

http://www.lespecheursdemadine.fr/static8/prelevement

Ce carnet de prélèvement est donc obligatoire pour les pêcheurs qui désirent prélever des brochets ou des sandres sur le lac.

Les pêcheurs pratiquant le « no kill » pourraient ne pas ressentir le besoin de demander un carnet et là je voudrais vous dire qu’à mes yeux ce n’est pas une bonne idée.

En effet, en pratiquant le « no kill », on peut toujours être confronté à un accident, un poisson qui ne veut pas repartir et qui meurt.

Si vous n’avez pas de carnet de prélèvement dans le bateau, vous ne pourrez pas le conserver  et vous serez obligé de le laisser dans le lac. Le respect du poisson à ce moment précis c’est le prélèvement.

Personnellement l’année dernière, j’ai remis à l’eau un poisson de 85 cm, il est reparti rapidement et quelques minutes plus tard il est remonté mort à la surface. A ce moment-là j’étais obligé de prélever ce poisson, je n’allais tout de même pas le laisser mort sur le lac. Heureusement que j’avais mon carnet et un stylo.

J’encourage donc tous les titulaires de cartes de pêche Majeure d’acquérir ce carnet de prélèvement, il pourra toujours vous être utile.

N’oubliez pas non plus de vous munir d’un stylo ou d’un feutre.

Le service de garderie effectue des contrôles tout au long de l’année et le non-respect du carnet de prélèvement peut entraîner des sanctions pouvant aller jusqu’à l’interdiction de pêcher le lac pendant un an.

Cette réglementation associée au « no kill » du lac au mois de janvier a permis aux pêcheurs de pêcher beaucoup de brochets et des beaux brochets.

Pour rêver plus grand et plus loin, pensons dans l’avenir à la protection de nos grands brochets…

Pour cette nouvelle année 2020, demandez votre carnet de prélèvement et respectez son utilisation.

Pour continuer à rêver,

Relâche tes rêves.

Salut.

Le carnet de prélèvement, des poissons protégés et un prélèvement raisonné.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article