Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
relachetesreves.fr

relachetesreves.fr

Pour continuer à rêver, relâches tes rêves.

Spin Addict, le made in France.

Le made in France.

Le made in France.

Dans le cadre des articles consacrés aux créateurs, aux jeunes entrepreneurs du monde de la pêche, j’ai rendez-vous avec Spin Addict mais je vais d’abord vous présenter Julien.

J’ai rencontré Julien lors du salon de Strasbourg, on a un peu discuté et c’est en  rentrant chez moi que j’ai eu cette idée de faire une série d’articles sur « les artistes » de la pêche.

A l’âge de 4 ans,  Julien a été atteint du virus de la pêche.  Fort heureusement, celui-là rend les hommes heureux. Il pêche d’abord l’étang familial avec son grand père. Il a la mission d’attraper les vifs.

Il a continué à pêcher en famille régulièrement jusqu’à l’âge de dix ans. La passion était là. La pêche captivait ce jeune garçon.

Ces parents l’ont donc naturellement inscrit à l’école de pêche de Jarville. Il aura l’occasion de se perfectionner dans la pêche au coup grâce aux conseils de l’encadrement. Ces moments de partage avec d’autres pêcheurs de son âge resteront gravés dans sa mémoire.

Cet apprentissage l’amènera même à faire un peu de compétition.

Après une pause lors des années lycée, il retrouvera sa passion et le bord de l’eau avec la pêche de la carpe. Il pêchera ce poisson pendant un an mais cela manque de dynamisme. Il lui faut quelque chose qui bouge : la traque du poisson.

A ce moment là, il achète une canne et un moulinet  pour pêcher au leurre. C’est la révélation.

Partir à la recherche du poisson, le traquer dans les moindres recoins de la rivière avec peu de matériel, sentir le « toc » de la touche,  il avait trouvé sa pêche.

A partir de ce moment, il va donc se consacrer à la pêche au leurre en recherchant le roi de la rivière, le  brochet mais aussi d’autres poissons comme la perche ou le chevesne voir le black bass.

A cette époque, il existait beaucoup moins de leurres sur le marché. Il achète quelques leurres mais ils ne sont pas adaptés à sa pêche ni à ces lieux de pêche. Il décide donc de les modifier.

Il bricole quelques leurres, fabrique des leurres en bois… Et il commence à attraper quelques poissons.

Cela l’encourage à continuer. Il se met à imaginer des formes, des coloris… Il se rend compte que dans la création de leurre, l’imagination est sans limite.

Pêcher avec ces propres leurres, c’est bien. Si en plus, vous commencez à attraper des poissons dont certains de belles tailles, c’est magnifique évidemment.

Ensuite il fait partager à  quelques amis ses créations. Et eux aussi ont aussi de bons résultats avec les leurres. Il me raconte que ce moment  est très gratifiant, des heures passées à bricoler pour trouver la bonne vibration…

Il partage ses prises sur les réseaux sociaux et on commence à lui demander s’il ne voudrait pas les vendre. L’idée fait son chemin et c’est au cours d’un repas de famille que le nom de l’entreprise est né : Spin Addict.

En septembre 2014, il se déclare sous le statut d’auto entrepreneur et commence à commercialiser ses leurres. Une entreprise française avec un nom anglais. Il m’explique ne pas regretter un instant le choix du nom de l’entreprise car il représente très bien l’esprit de la marque. Les termes anglais sont souvent beaucoup plus parlants.

Il fabrique à cette époque des micros lames et des micros spinner qui font un carton.

Parlons maintenant de l’entreprise :

 Il commercialise ses leurres seul. Il est le seul vendeur de la marque Spin Addict. Cette entreprise n’est pas son activité principale. Il n’a donc pas voulu travailler avec des magasins de pêche car il n’aurait pas pu produire en assez grande quantité.

Et surtout, il veut gérer l’image de sa marque, assurer le SAV. C’est la meilleure façon d’être à l’écoute de ses clients pour pouvoir faire évoluer les produits.

Il a décidé de s’orienter sur la production d’une gamme de leurres métalliques.

L’aventure a donc commencé avec les Spin 3 et les Spin 5, deux micros spiner de 3 et 5 grammes déclinés en quelques coloris.

Au vue de la demande des clients, les coloris se sont multipliés et on retrouve aujourd’hui 9 coloris sur le Spin 3 et 20 coloris sur le Spin 5.

La gamme des spiner a été complétée avec des tailles plus grosses typées brochet.

Ensuite il a fabriqué des jigs et des chatterbait.

Le catalogue comporte 11 modèles déclinés en plusieurs coloris et plusieurs grammages.

Au total, la gamme est composée d’une centaine de références. Toutes ces références sont évidemment disponibles et en stock. Il me dit avoir toujours entre 600 et 1000 leurres d’avances.

Il y a du stock chez Spin Addict. peche au leurre
Il y a du stock chez Spin Addict.

Ce stock lui permet d’expédier rapidement les commandes.

Il lui arrive aussi de produire des séries limitées de leurres, avec des formes, des poids et des coloris hors catalogue.

Ces créations sont donc en perpétuelles évolutions.

Venons-en à la fabrication de ces produits :

Il me dit avoir beaucoup travaillé pour élaborer et tester des méthodes de fabrication. Il a conçu la majeure partie de ses outils (tour de séchage, plieurs, gabarits…)

C’est la raison pour laquelle vous ne verrez pas de photo des ateliers. Oui chez Spin Addict, il y a un atelier « sale » où les plombs sont coulés et où il peint les leurres.

Et un atelier « propre » pour l’assemblage, le conditionnement et la pose du vernis.

Comme Julien a décidé de se débrouiller seul, il s’occupe aussi des photos, de la mise en page du catalogue, du packaging et du site internet.

Tout cela pour un seul homme, cela représente des heures et des heures de travail. Comme on dit : Quand on aime, on ne compte pas.

Il nous promet tout de même une vidéo sur la fabrication des leurres qui sera diffusée sur son site internet. Alors restez connectés et suivez le site internet pour ne pas la manquer.

Lorsque je lui demande quels sont ses projets pour l’entreprise ? Il me répond qu’il souhaiterait développer la gamme de chatterbait, faire de nouveaux coloris et produire plus de leurres en série limitée.

Comme il nous l’a dit en début d’article, ce n’est pas son activité principale et les journées sont courtes.

Il réfléchit enfin à une gamme de leurres originaux comme les « Spinfly » qu’il a produit en 2019 et 2020. Ce produit est une grosse mouche à brochet qui se lance avec des cannes spinning ou casting. Ces leurres ont connu beaucoup de succès mais malheureusement il manque de temps pour en assurer la fabrication.

Vous l’aurez bien compris, Julien met tout son cœur et sa motivation pour fabriquer des leurres made in France qui attrapent du poisson.

Il est déjà l’heure de conclure, je laisse toujours le mot de la fin au créateur.

Il commence par me raconter une anecdote : Un enfant de 10 ans qui avait attrapé le premier brochet de sa vie avec un Spin 5. Le premier brochet, on sait tous qu’il a une saveur particulière. Ce jeune garçon lui avait envoyé un mail en le remerciant mille fois, un excellent souvenir.

Et puis il me dit j’ai envie de remercier :

Toutes les personnes qui ont contribué de près ou de loin à cette aventure depuis 6 ans : Ma famille, mes amis et mes clients pour leur aide, leurs conseils et leurs encouragements.

Je pense aussi à mes premiers clients qui m’ont fait confiance en achetant mes leurres, ce qui n’est pas évident lorsqu’une marque n’est pas connue.

Je voudrais remercier les organisateurs du salon de Strasbourg qui me permettent d’avoir une exposition inter-régionale.

Pour finir Spin Addict m’a permis de rencontrer beaucoup de monde, lors de mes vacances un peu partout en France. J’ai pu rencontrer des clients et partager une partie de pêche avec eux.

Ces instants sont la récompense de ces six années de travail.

Merci.

Vous pouvez contacter Julien et l’entreprise Spin Addict par son site internet :

https://www.spinaddict.fr/

Sur instagram :

https://www.instagram.com/spinaddictfrance/?hl=fr

Sur Facebook :

https://www.facebook.com/spinaddict/

Voici le catalogue de l'entreprise :

https://www.spinaddict.fr/app/download/2554782/CATALOGUE+SPIN+ADDICT.pdf

 

Spin Addict, le made in France.
Spin Addict, le made in France.
Spin Addict, le made in France.
Spin Addict, le made in France.
Spin Addict, le made in France.
Spin Addict, le made in France.
Spin Addict, le made in France.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tschan JC 16/05/2020 17:31

Une très belle aventure pour ce passionné Bravo Julien .