Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
relachetesreves.fr

relachetesreves.fr

Pour continuer à rêver, relâches tes rêves.

A la découverte du silure pour Lucas et Nathan.

 

 

En cette fin de vacances scolaire, je propose à mon fils et à son cousin âgé de 7 ans  de découvrir la pêche au silure en bateau.

Ils acceptent mais sans plus, c’est çà les jeunes. Finalement l’idée de faire du bateau et de pêcher un gros poisson les motive un peu plus. Si à leur âge, on m’avait proposé de pêcher en barque…

Pour cette dérive, j’ai invité Pascal, le spécialiste du silure.

Le bateau est prêt, les futurs pêcheurs ont enfilé leur gilet de sauvetage, on peut commencer.

On leur fait d’abord découvrir le matériel : Les cannes, les hameçons…

Ils sont intrigués par la télé, le sondeur. Pas de YouTube sur celui-ci mais une vision de ce qui se passe sous le bateau.

Alors là ils sont surpris et intéressés, comment va-t-on voir des poissons sur l’écran.

Je monte une canne à la verticale et je fais descendre doucement le vif sur le sondeur. Ils comprennent assez rapidement et scrute si un poisson va monter sur le vif.

Nous montons aussi deux cannes au flotteur, ils ont en charge de nous dire quand les bouchons vont couler.

Quelques beaux échos se présentent sur le sondeur mais sans mordre.

J’espère secrètement que l’on va faire au moins un poisson pour qu’ils voient à quoi il ressemble.

L’idéal serait d’en faire un plus grand qu’eux.

En attendant la touche, Pascal leur montre des photos de gros poissons sur son téléphone.

Et puis je prends une belle touche à la verticale, le poisson se bat bien mais je vois tout de suite que c’est un petit. Tant pis c’est un bon début.

J’avais prévu de les laisser mouliner un peu mais je pense que ce poisson est trop puissant pour eux, on verra cela plus tard.

Pascal monte notre prise sur le bateau, les jeunes sont impressionnés. Nous un peu moins.

Une petite photo souvenir et il repartira grandir parmi les siens.

Par la suite, nous aurons quelques touches inférables, des vifs arrachés, un poisson raté au fireball…

Bref nous ne verrons plus de poisson sur le bateau. Les enfants en ont un peu marre, la patience n’est pas encore leur plus grande qualité.

Papa avait amené des gâteaux, ils ont tout mangé. Dommage que les silures n’avaient pas leur appétit.

Voilà une belle après-midi sans record, sans gros poisson. Aujourd’hui l’essentiel était ailleurs. Transmettre notre passion, le virus de la pêche.

En tout cas j’aurai au moins arrivé à les éloigner des écrans toute une après-midi, c’est déjà pas mal.

Pour continuer à rêver,

Relâche tes rêves.

Salut.

A la découverte du silure pour Lucas et Nathan.
A la découverte du silure pour Lucas et Nathan.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :